Par Lev

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous quittent la Terre 3D et retournent dans leurs mondes d’origine de Lumière. A quoi ressemblent-ils ? Ce n’est pas un ensemble d’individus qui existent séparément, ou les uns contre les autres. Là, tous ensemble, nous créons et remplissons constamment de notre rayonnement de nouveaux espaces, de nouvelles structures et de nouvelles lois dans notre compréhension humaine. Chacun se perçoit comme faisant partie d’un tout unique, d’une fractale commune spiritualisée de la Source, créant toute réalité avec l’énergie pure de notre attention concentrée.

Dans ces mondes, vivant dans des corps énergétiques, nous continuons à évoluer, construisant de nouveaux Univers dans tous les contenus, formes, couleurs et vibrations. Il existe des zones de lumière et d’obscurité, de flou et de netteté, de dynamisme et de calme, mais toutes sont unies par un esprit de collaboration. Ainsi, chaque espace est constamment en train de se transformer, d’évoluer, de passer d’une couche à l’autre, d’une variation à la suivante, en échangeant constamment les uns avec les autres dans le cadre d’une fractale cosmique multidimensionnelle.

Dans les sphères supérieures de Lumière, il n’y a pas de séparation entre l’essence et l’espace. Quelle que soit la réalité, les vibrations des sphères ou la densité que nous aimons, elles seront autour de nous, tout cela en fonction de notre sentiment intérieur et de nos fréquences. Nous attirons ce qui nous convient et donnons naissance à des mondes entiers par notre pensée, nous les spiritualisons et interagissons avec eux, nous nous synchronisons avec notre onde et nous changeons à volonté.

C’est ainsi que fonctionnent les univers, sauf que les degrés de liberté sont différents partout. L’analogie de la Terre est une maison intelligente qui s’adapte à chaque résident et invité – la musique, la lumière, la température, l’accès aux pièces, etc. s’adaptent à chaque personne qui arrive. Et quel que soit l’endroit où nous entrons, chaque pièce changera pour que nous nous sentions à l’aise.

Les royaumes de Lumière suprême se comportent de la même manière, en s’adaptant à notre faisceau d’attention. Si nous voulons, par exemple, être dans l’espace d’un parc ou d’une montagne avec des arbres en fleurs, il en sera ainsi. Les fleurs produiront des symphonies et les papillons voleront autour de nous. Nous pouvons aussi devenir nous-mêmes un papillon ou une symphonie cosmique, en changeant de fréquence et de forme. Ainsi, nous pouvons passer des éons à errer dans les pièces des châteaux dans les airs, en pure conscience, devenant peintures, statues, miroirs, colonnes, vent, poussière d’étoiles et lumière. Et tout cela sera notre corps, jusqu’à ce que nous n’ayons pas inventé d’autres pour nous-mêmes…

Le danger est qu’une telle omnipotence est porteuse de stagnation et d’involution. Lorsque nous pouvons tout faire, nous commençons à inventer des problèmes à résoudre, à compliquer l’imagination créatrice et les tâches, parce qu’autrement elles cessent tout simplement de nous satisfaire. Et plus nous faisons cela, plus nous nous efforçons de nous connaître, de connaître nos capacités et nos limites qui n’existent pas, plus nous recevons d’expériences, en évaluant TOUT au maximum. Nous empruntons n’importe quel chemin et n’importe quelle épreuve, de l’unité à la séparation, de l’intraversion à l’extraversion, de la lumière divine à l’obscurité la plus profonde et la plus agressive, pour sentir et conquérir les prochains sommets spirituels.

Mais que se passe-t-il si nous sommes nombreux dans un même espace et que chacun veut créer quelque chose qui lui est propre ? À cette fin, il existe des espaces dans lesquels les cocréateurs interdisent ou restreignent temporairement l’accès aux personnes extérieures. Les habitants s’isolent du reste afin de se connaître plus en détail, sans interférence extérieure, ou sous des impacts négatifs soigneusement dirigés vers l’extérieur et localisés. Oui, ils sont toujours des parties fractales de l’ensemble et tôt ou tard, ils s’y fondront à nouveau. Mais jusqu’à présent, chacun a décidé d’assembler son propre puzzle, sans tenir compte des autres. Pendant toute la durée du Maha Yuga (le changement d’époque cosmique), la Terre a été l’un de ces mondes. Ce n’est ni mauvais ni bon, c’est simplement un autre domaine d’expérimentation, auquel nous avons tous décidé de participer et de nous mettre à l’épreuve de l’abîme.

Quel que soit le niveau de chaque créateur, et nous sommes tous les créateurs, les parties de l’Un, il reste un enfant pour ses fractales supérieures, ses parents. L’expérience ne peut être absolue, car l’Absolu lui-même est infini dans sa créativité. Des Univers entiers meurent et naissent, et le processus continue éternellement, et la ligne d’arrivée n’est pas fournie. Tous les mondes sont ouverts à notre conscience et à nos aspects (rayons d’attention) pour étude et participation, et il n’y a pas de limites – explorez et développez autant que vous le souhaitez. Mais n’oubliez pas de rassembler vos aspects plus tard, sinon vous vous perdrez, comme cela arrive à beaucoup ici, sur la Terre 3D.

Tout l’intérêt de la création est que nous pouvons être partout et changer constamment de forme, de vibration, de style, de domaine d’application de nos talents, etc. En déplaçant notre point d’assemblage, devenons un photon, une cellule, un vortex, une couche, un minéral, une plante, un animal, une Étoile, une Galaxie ou l’Univers. Nous sommes capables de changer constamment, ne restant que peu de temps dans certains mondes et états. Nous pouvons entrer dans n’importe quel objet ou être, absorber instantanément son expérience et l’appliquer à n’importe quoi si nous y sommes autorisés, car tout cela est nous.

Si nous le souhaitons, nous pouvons isoler nos propres particules, fusionner avec elles, nous regarder sous différents angles, jouer avec les formes, les fréquences, construire des structures absolument incroyables, séparer et fusionner différentes réalités. Nous pouvons également modifier un quantum et télécharger son programme vers d’autres quanta, qui changeront eux aussi s’ils le souhaitent. Et nous pouvons changer l’Univers tout entier si nous avons suffisamment de force d’attention. Pas en un instant, bien sûr, mais progressivement. Du moins pour ses habitants, cela ressemblera à un changement progressif qui prend des milliards d’années.

Mais dans nos mondes de Lumière, il n’y a pas d’espace-temps pour nous. Nous sommes dans un état de création éternelle, et la joie qu’elle procure est si excitante que nous ne remarquons rien d’autre, oubliant souvent les erreurs et le manque d’expérience. Et c’est là l’un des problèmes. Les créateurs construisent parfois des mondes entiers qu’ils oublient ensuite, tout comme les gens oublient les idées qui les ont captivés. Nous pouvons oublier l’idée, mais l’idée est toujours connectée à nous énergétiquement et continue à se nourrir d’un des nombreux courants de notre conscience jusqu’à ce que nous l’arrêtions, que nous détournions notre attention de là.

C’est pourquoi nous commençons maintenant à collecter nos aspects dans des temps et des espaces parallèles. Les chantiers de construction et l’environnement des essais ont pris une telle ampleur au cours des expériences qu’ils ont provoqué une explosion d’entropie. L’attention unifiée a été divisée en d’innombrables aspects et mondes, qui n’ont pas tous un effet positif sur l’évolution et qui, dans de nombreux cas, augmentent le chaos. Aucun créateur ne peut se contenter de produire quelque chose et de le jeter, ou de le laisser tomber sur d’autres. Il doit se tester lui-même. C’est nécessaire à son développement. Et il se peut qu’il n’aime pas toujours sa création, comme le démontrent de nombreux mondes sombres, gris et technogeeks.

Beaucoup de terriens ne les considèrent pas comme leur maison et essaient de les quitter ou de s’en isoler dès que possible. Mais la fusion des mondes est en cours. Cela peut prendre des millions ou des milliards d’années, et tôt ou tard, tout revient au point de départ de la théorie du Big Bang.

Tout le monde ne comprend pas sa véritable nature et son mécanisme. Il ne s’agit pas d’une explosion du centre gravitationnel, comme le prétend la théorie, mais de l’expiration de la Source (Brahma dans la cosmologie indienne), qui a dirigé son attention (étincelles) vers toutes les parties possibles de l’espace, les a spiritualisées et a donné le libre arbitre et la liberté de choix à un degré ou à un autre. Le but est de se connaître soi-même à travers ses propres créations. Une inspiration suivra, qui apportera à l’Un les nouvelles connaissances et expériences nécessaires. Chacun rentrera chez lui avec ses dons, de sorte qu’à la prochaine expiration de Brahma, il pourra à nouveau entrer dans les mondes illimités de l’harmonie et de l’amour de la création.

La particularité de ces jours est qu’un choix nous est à nouveau offert. Quitter la Terre pour toujours ou y rester en tant que participants et cocréateurs d’un projet qui n’a pas d’analogue dans le Grand Cosmos. Faire de la Terre notre nouveau monde de lumière. Tout ce que Disclosure News a décrit ces dernières années visait cet objectif.

Le 6 juillet à 02:54 PM CET, via un Canal Hiérarchique Unique, les Co-Créateurs ont informé que les préparatifs pour élever les vibrations de la Terre à un niveau plus élevé par des éruptions de Lumière plus puissantes ont commencé. En dehors des Terriens, cela affectera le Cristal de la Terre (noyau) et les trois Logos – Terrestre, Solaire et Galactique. Nous pouvons y participer par une méditation individuelle et synchroniser nos vibrations avec les deux premiers, en échangeant des énergies avec eux. Au préalable, il est très important de bien s’ancrer, sinon il peut y avoir des difficultés de co-sélection. Si nécessaire, nous pouvons nous tourner mentalement vers le Logos 14D Al-Terra-Gaya ou 5D Gaya pour obtenir de l’aide. Le travail peut être effectué à tout moment. De nouveaux détails suivront bientôt.

Source: https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par les Nouvelles Chroniques d'Arcturius

 


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Les Nouvelles Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre