Par Régis Raphaël Violette

Bonjour,

À qui que ce soit,

J’ai parcouru votre parcours, ce qui m’est venu, c’est que vous êtes votre propre bourreau et à la fois votre sauveur.

Ce que vous avez vécu jusqu’à maintenant, ce sont à la fois le bourreau et le sauveur qui dans une certaine mesure, essaie de fusionner pour ne faire qu’un.

D’un côté vous avez le mental et tout son délire et de l’autre votre cœur, qui par tous les possibles vous apporte une sortie glorieuse de cette situation, celui de transcender le bourreau et le sauveur pour qu’il n’y ait que la lumière libre de tout ce qui est éphémère.

Afin que le personnage au non de … ne soit plus entre le bourreau et le sauveur, pour la simple raison qu’il ou elle sait que désormais, qu’il n’est ni l’un et ni l’autre que la Présence Éternelle, le scénario est parfaitement approprié et divinement orchestré, dans le but qu’il ou elle se révèle à travers ce rêve éphémère de tous les possibles.

Tous, ont ce combat intérieur, entre le mental et le cœur, tant que les deux ne font pas qu’un. Tant que le corps de souffrance n’est pas accepté, accueilli, accompagné, respecté et aimé d’un amour absolu, vous serez toujours entre le bourreau et le sauveur, devenant la victime, qui ne sait pas quoi faire.

Avant toute chose, on est la Présence Éternelle et ce qui est éphémère, le rêve de tous les possibles représente le corps de souffrance, cette forme humaine en est la conception parfaite dans ce scénario, ainsi en est-il pour chacun, tout être vivant, quelle que soit la vie, la réalité, la dimension ou autre.

Ce que je suis en train de vous révéler, peut-être que vous n’avez pas besoin d’être accompagné, ce qui vous manquait c’est de vous faire dire que si vous le voulez, il n’en tient qu’à vous de vous libérer.

Est-ce important d’avoir ou pas une guérison dans ce qui fait office de réalité ? Oui et non, pour la simple raison que votre corps peut vivre cette guérison, mais cela restera toujours votre corps de souffrance puisque tout est lié dans ce qui n’est qu’un rêve de tous les possibles.

C’est ce que l’on a choisi de vivre pour prendre connaissance de ce que l’on est avant toute chose, cette Présence Éternelle, qui n’a pas besoin d’être pour être la lumière éternelle, c’est dans le silence du cœur que tout se révèle.

Régis Raphaël Violette

Source : justeetre.blogspot.com


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Les Nouvelles Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre