Le Divin Féminin

Avec le retour du Divin Féminin, nous revenons au pouvoir ultime de l’amour qui est transcendant.

À mesure que le cœur s’ouvre de plus en plus, tout ce qui s’est produit, que nous avons mal créé avec d’autres âmes, sous toutes les formes et de toutes les manières dont nous avons jamais fermé notre cœur, même à nous-mêmes, fera surface à mesure que la compréhension se lèvera enfin, comme le puissant Soleil Cosmique d’Illumination, c’est la vérité, il n’y a que l’amour.

La belle essence de la pureté du Divin Féminin, et tout ce qu’elle incarne dans l’amour pur et inconditionnel, se reflète dans la pure Flamme Blanche qui est intimement contenue et a toujours été contenue en elle.

Nous renaissons dans l’innocence, cette belle innocence et la plus haute vérité de nos âmes – comme nous avons d’abord été créés avec l’amour pur et l’intention du Divin Masculin et du Divin Féminin pour donner forme et être à une âme unique, pure et belle. , avec un but unique et une expression d’âme, afin que cette âme puisse faire briller sa propre belle essence, sa pureté et son amour de manière co-créative au sein de la plus grande monade (le groupe d’âmes comme un seul), puis au sein des existences universelles et omniversales, dans quelle que soit sa forme ou son expression.

Notre âme dans sa forme la plus pure est magnifique. En vérité, nous n’avons même pas abordé la magnificence de l’âme elle-même car nous sommes restés si longtemps coincés dans la séparation et dans l’esprit lui-même. L’âme elle-même porte le Divin et la divinité en elle et est créée pour exprimer cette divinité avec un grand amour.

L’âme a été créée pour chanter ses propres chants soul à travers les accords tonals uniques qui lui sont inhérents et pour être éternellement à l’écoute des chants du cœur de la mère, la naissance de tous. La Mère chante à travers nous à travers les chants éternels de la Création. Cela ne finit jamais, et lorsque nous sommes pleinement à l’écoute, nous pouvons nous connecter à tout ce qui a jamais été créé, sous toutes les formes et de toutes les manières, visibles et invisibles, visibles et invisibles, et nous joindre aux chants des Séraphins et bien sûr à l’ensemble du monde. création comme une seule et avec un tel amour que les chants deviennent les chants d’amour de la création.

Lorsque nos cœurs et nos âmes sont si remplis des chants d’amour divins, comment ne pas exhaler l’amour le plus pur qui embrasse tout ? Comment ne pas ouvrir notre cœur et notre âme aux autres âmes et leur permettre d’être simplement l’expression la plus pure de leur propre âme, telle qu’elle a été créée ? Comment ne pas leur donner la liberté de simplement eux-mêmes et leur permettre d’explorer toute la création à leur manière, sachant qu’en vérité nous sommes tous un et que tous les chants de notre âme sont éternellement à l’écoute de la même Source de toute vie. et les formes de vie et toute existence ?

Notre âme aspire toujours à l’équilibre et à l’harmonie intérieure, même si cette harmonie est l’harmonie éternelle ainsi que la beauté et la magnificence perfectionnées de la création elle-même. Les harmonies sont enracinées dans l’âme elle-même et ne peuvent jamais être épuisées ou fermées, à moins que l’âme elle-même, pour une raison quelconque, ne choisisse d’adhérer à l’énergie discordante et d’exprimer sa discordance. Rappelez-vous qu’une note discordante provoque une réaction discordante et qu’une fois déséquilibrée, l’âme a tendance à chanceler jusqu’à ce qu’elle se rééquilibre en trouvant la vérité éternelle à l’intérieur grâce à la connaissance éternelle de l’âme intérieure.

Le Divin Féminin apporte les belles harmonies, les chants des chants, les chants de l’amour éternel, tous embrassant l’amour et nous ramène à la plus haute sagesse que détient la Sainte Sophie avec la Shekinah, en tant que partie et particule du Divin Féminin lui-même. Ils forment la Sainte Trinité, car en effet l’amour est sage au sens le plus pur. Il connaît le fonctionnement du Cosmos, la vérité éternelle, qui est là au cœur de toute la Création, comme un avec la Source : le Père Divin, la Mère Divine comme une, qui forment la Divinité = Source.

Lorsque l’âme est imprégnée de l’Amour Divin, la sagesse éternelle de l’âme s’exprime dans la connaissance la plus profonde de l’intérieur. Il embrasse pleinement tout ce qui voit, entend tout et sait tout à l’intérieur. Car il est éternellement à l’écoute de la même Source de toute existence.

Nos âmes sont éternellement à l’écoute du plus grand tout, car notre âme traverse le plus grand Cosmos. Non seulement nous sommes éternellement un avec notre Monade qui incarne la Puissante Présence JE SUIS elle-même, mais nous sommes également éternellement un avec tout ce qui a jamais été créé. La source de la connaissance omnisciente réside dans la connaissance que lorsque nous sommes à l’écoute, nous pouvons accéder à tout ce qui se trouve sous les grands Soleils Centraux. Car en vérité, c’est ce que font les Maîtres Ascensionnés et leurs hôtes. Il n’y a aucune limite.

Le Divin Féminin ouvre en effet nos cœurs pour nous souvenir de notre vérité infinie, à savoir qu’en tant que Fils et Filles du Divin, notre propre Divinité au sein de nos propres âmes nous ouvre la plus grande Connaissance et Sagesse qui est infinie à notre disposition.

C’est lorsque nous permettons à notre propre esprit de fermer les mélodies infinies et la connaissance infinie de notre propre âme que nous souffrons. Ce n’est que lorsque le cœur est complètement ouvert et que les chants de Divinhoe sont pleinement accordés que nous nous développons dans le plus grand groupe d’âmes infinies et dans l’infini lui-même. L’esprit est limité et ne peut aller aussi loin à moins que l’esprit supérieur ne soit pleinement à l’écoute du cœur et de l’âme. Ensuite, à travers le centre du cœur et l’âme, ses canaux émetteurs supérieurs s’ouvrent et ainsi tout ce qui est accessible peut être transmis à travers l’esprit supérieur.

L’âme et la conscience sont liées à jamais.
Lorsque l’âme est consciente, elle est également consciente. Il est éveillé.
Elle ne sommeille plus dans les mers de l’oubli mais s’élève dans la plénitude de la vérité sur qui et ce qu’est l’âme.

Plus il devient conscient et conscient, plus il est à l’écoute.

Pourtant, la conscience ne stagne jamais. À mesure que l’on s’élève en conscience, la connaissance intérieure s’élève et ainsi l’on recommence à monter à travers les 352 niveaux de la Création et les différents plans de conscience, pour atteindre ainsi les différents degrés de maîtrise de l’âme. Il existe donc des Maîtres galactiques, des Maîtres Universels comme le Seigneur Melchisédek et puis même des Maîtres Omni-Versaux. Plus ils s’élèvent en conscience, plus ils assument le rôle de guides supérieurs auprès des autres âmes.

Il y a donc des octaves de conscience et ce à quoi nous sommes actuellement en train d’accéder est la Conscience Christique Universelle, qui en elle-même a plusieurs niveaux.

On ne peut jamais séparer la Conscience Christique de l’Amour éternel et infini. Car en vérité, plus vous devenez conscient, plus le cœur s’ouvre et vous ouvre à des niveaux toujours plus grands d’Amour Divin et à son expression.

L’amour en vérité aspire toujours à l’unité, à l’harmonie et à l’Éternel.

Le Divin Féminin nous ramène à la vérité de l’Amour, l’Amour infini.
Amour éternel.

Et c’est seulement dans ce contexte que nous pouvons accéder au plus grand Tout Universel car c’est là que se trouvent les clés et les codes de toute existence.

Traduit et partagé par les Nouvelles Chroniques d'Arcturius

 

https://goldenageofgaia.com/2024/03/08/judith-kusel-the-divine-feminine/

Traduit et partagé par les Nouvelles Chroniques d'Arcturius

 


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Les Nouvelles Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre