Message de l’Être reçu par Agnès Bos-Masseron.

La vie humaine est divine. Elle n’est régie par aucun dogme, par aucun savoir figé. Aucune parcelle de matière ne correspond et n’est régie par un savoir figé. Chacune a son originalité, son unicité. A chaque être de découvrir cela et d’oser régir sa vie par cette unicité. La matière ne réagit jamais de la même façon lorsqu’exposée à telle ou telle condition car la matière est lumière et la matière est la projection de l’unicité de la création de celui qui la crée. Cela est la base du « tout est possible ». Si l’on essaie de comprendre la réaction de la matière en fonction d’un savoir figé, l’on projette une limite, un cadre. Chaque être est le jaillissement unique du-de la Vénérable. La matière, le corps, tous les aspects de la création de chaque être sont régis par l’unicité. A la base de cette unicité, est le feu de l’amour.

Si l’attention est tout offerte à être le feu de l’amour, ce feu révèle l’unicité et révèle principalement cet éternel autodépassement, cette éternelle découverte, ce déploiement unique. Inscrire dans le registre de sa vision de la vie le « tout est possible ». Cela est la base. Cela demande une intensité d’attention telle que l’adhérence des croyances collectives s’en trouve émoussée et fondue. L’on crée alors sa réalité  depuis la puissance du regard de l’amour. L’on crée la relation de chaque expression de sa vie à chaque expression de la vie sur la base de la puissance du feu de l’amour. Le corps alors est embrasé et régi par d’autres lois, d’autres modes de fonctionnement…

…Par la puissance de l’attention offerte à être dévotion, quitter les adhérences aux modes erronés de croyances figées. Aucun corps, aucune individualisation ne réagit de la même manière à une même exposition. On ne peut qu’apprendre et réapprendre à être le feu vivant, à tout offrir, à s’incliner.

La base, vous le savez, est de cesser de vivre dans la linéarité mais de prendre chaque journée comme un tout, comme la plénitude de maintenant. Et dans cette plénitude de maintenant, tout peut être déployé, tout est possible. Tout est possible. Aucune limite, aucun ressenti figé, aucune croyance. L’émerveillement est la liberté de laisser le déploiement s’autodépasser éternellement dans le champ du tout est possible. C’est bien cela l’incarnation, n’est-ce pas ?

Auteur : Agnès Bos-Masseron

Vous pouvez reproduire et diffuser ces messages à condition qu’ils soient dans leur version intégrale sans modification, y compris le nom de l’auteur, du site anandamath.org et ce dernier paragraphe (pas de vidéo au son enregistré par un robot).


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Les Nouvelles Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre