Mes bien-aimés,  JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Aujourd’hui, beaucoup pourront dire que je suis plus léger, que je suis plus calme, que je parle de belles choses. Oui, c’est le moment d’oublier nos problèmes, d’oublier nos angoisses, d’oublier tout ce qui nous préoccupe.

Nous avons tous conscience que la vie sur la planète est de plus en plus difficile à vivre. Il est difficile d’être heureux, il est difficile d’être toujours joyeux, il est difficile de se connecter. Nous comprenons tout cela, nous savons ce qui se passe sur la planète.

Beaucoup  me répondent souvent : “Non, vous ne savez pas ce que nous vivons, parce que vous ne vivez pas ici !” Je répondrai que c’est une erreur, car nous voyons l’énergie de tout ce qui se passe sur la planète et de tout ce qui arrive à chaque être humain qui s’y trouve. Par conséquent, je n’ai peut-être pas de corps, je ne me suis peut-être jamais incarné, mais j’ai confiance et je comprends chaque point qui existe sur cette planète. J’ai confiance dans ce que nous faisons. J’ai confiance dans les choses que nous apportons à l’ensemble du processus d’ascension. Et, je sais comment chacun réagit à ce processus.

Nous avons dit ici il y a longtemps que ce serait merveilleux que Gaïa fasse son ascension d’un seul coup, il n’y aurait tout simplement rien à transmuter, rien à changer et tout le monde serait simplement dans une vibration élevée et l’ascension serait complète pour tous les habitants de la planète. Ce serait magnifique et merveilleux dans l’Univers !

Mais, malheureusement, ce n’est pas la réalité de cette planète. (Mais,) Et ce n’est pas non plus quelque chose que seule cette planète vit. Il y a beaucoup d’autres orbes dans la troisième dimension qui connaissent presque les mêmes problèmes que vous. Cette planète n’est pas la seule à vivre ce processus. C’est ainsi que ceux qui ne correspondent pas à tout ce que nous présentons et dont nous parlons seront retirés d’ici. Nous avons besoin d’un endroit pour accueillir tout ce peuple et il y a beaucoup d’orbes pour cela. La seule chose que je veux que vous fassiez, c’est de commencer (oui, c’est le mot : commencer) à avoir une nouvelle perspective sur ce que sera l’avenir de cette planète.

Nous avons dit que le nouveau monde arrive, un monde dans lequel il y aura l’égalité, un monde dans lequel il n’y aura pas de faim, un monde où tout le monde sera égal dans tous les domaines. Beaucoup d’entre vous aspirent à ce monde et à ce jour, vous aimeriez qu’il arrive demain. Mais, je voudrais aussi vous rappeler que la planète n’est pas encore nettoyée. Les ombres distribuent encore les cartes dans de nombreuses parties de la planète, et chaque pas que nous faisons doit être fait avec une grande prudence, avec beaucoup de planifications, afin que nous n’attirions rien de mauvais pour tous les habitants de cette planète.

Vous connaissez de nombreuses histoires sur l’ennemi qui devient de plus en plus violent lorsqu’il est acculé, c’est malheureusement la vérité et c’est ce qui se passe en ce moment même sur cette planète. Pour eux, la perte de la guerre est inévitable. Ils se rendent compte qu’ils ont perdu, mais ils n’admettent pas de partir simplement, de leur propre chef, sans laisser une marque significative et douloureuse sur les habitants de cette planète.

Alors, chaque fois que vous nous implorez, chaque fois que vous demandez : “Quand cela arrivera-t-il ? Vous parlez, vous parlez, vous parlez et rien ne se passe !”, c’est parce que vous ne voyez pas le monde avec les mêmes yeux que nous. Nous voyons exactement où le mal est infiltré, où le mal a encore du pouvoir.

Ainsi, tant que nous n’enlevons pas toutes les armes, et je ne parle pas seulement de celles que vous connaissez, il y a des armes dont vous ne pouvez pas imaginer qu’elles sont encore entre leurs mains, beaucoup d’entre vous diront peut-être : “Mais vous n’avez pas réussi à tout détruire pendant tout ce temps ?”. Et, je réponds : la partie la plus grotesque, la plus lourde, a déjà été détruite. La partie où ils pouvaient appuyer sur un seul bouton et faire exploser cette planète a été détruite il y a longtemps. Les armes dont je parle ne sont pas des armes physiques, visibles, ce sont des armes invisibles qui pourraient anéantir une grande partie de la planète si elles étaient lancées dans l’air de celle-ci.

Alors ne nous jugez pas. Ne nous demandez pas d’aller vite, de tout accélérer. La sécurité des habitants de la planète doit primer, et à ce stade, nous ne faisons pas la différence entre ceux qui sont dans la lumière et ceux qui ne le sont pas. Ne pensez pas cela. Ne pensez pas que c’est le bon moment pour détruire ceux qui ne sont pas de la lumière, parce que ce n’est pas ce qui (va) se passerait. L’ennemi se protège toujours. Nous marchons donc d’un pas très prudent et très planifié à chaque instant. Nous remportons des victoires chaque jour, mais, rien ne peut arriver à la vitesse que vous souhaitez. Nous devons toujours être très prudents.

La seule chose que nous vous demandons dans tout ce processus, c’est de ne pas vous décourager et de ne pas abandonner. Malheureusement, beaucoup d’entre vous en ont assez. Beaucoup pensaient qu’il suffirait de claquer des doigts pour que tout soit résolu. Je demande donc à chacun d’entre vous : combien de vies avez-vous eues sur cette planète ? Combien de fois vos âmes se sont-elles incarnées et désincarnées ? Quelles actions vos âmes ont-elles commises ? Les bonnes, c’est le succès pour vos âmes. Mais, les mauvaises ont besoin d’être nettoyées, éliminées, afin que vous ayez un quotient de lumière suffisant pour l’ascension.

Et, vous pensez que tout cela se fait en un claquement de doigts ? Vous n’arrivez même pas à changer votre façon de vivre ! Aujourd’hui encore, beaucoup d’entre vous n’ont renoncé à rien parce qu’ils pensent ne pas pouvoir vivre sans ce qu’ils ont appris à aimer. Jusqu’à présent, vous n’avez pu renoncer à rien. Pourtant, vous voulez atteindre la Cinquième Dimension ! Vous voulez que tout se passe en un claquement de doigts, parce que vous ne voulez rien avoir à faire. Alors, vous qui abandonnez, vous qui pensez que le chemin est trop long, ne soyez pas une leçon ni une copie pour ceux qui vous entourent.

Que tous ceux qui ont choisi de suivre cette voie choisissent de continuer aussi longtemps que nécessaire, aussi longtemps qu’il le faudra ! N’abandonnez pas ! Parce que chaque jour où nous ne permettons pas que quelque chose se passe pour que cela aille vite, c’est un jour de plus où vous avez la possibilité de vous élever, d’élever vos vibrations. Alors pourquoi le désespoir ? Pourquoi l’anxiété ? Pourquoi toutes ces questions que vous nous posez ? Tout arrivera au bon moment ! Quand c’est juste, quand c’est sûr et quand il le faut. Il ne peut pas en être autrement.

Malheureusement, la grande majorité des habitants de cette planète n’ont pas la moindre idée de ce qui se passe. Ils s’aperçoivent qu’il y a quelque chose de différent dans l’air. Ils perçoivent des choses différentes sur la planète elle-même, mais ils ne peuvent pas croire que quelque chose va changer. Toute cette majorité génère donc de l’énergie, des pensées qui ralentissent également tout le processus. Je reprendrai donc une expression que vous utilisez souvent : c’est presque comme éponger de la glace ! Je dis presque, car nous sommes capables de dépasser ce qui émane.

Chaque être de lumière que vous connaissez fait un cheminement quotidien et ininterrompu d’émanation d’énergie et de lumière vers la planète, afin de neutraliser toute cette énergie négative générée par chaque esprit pensant qui se moque éperdument de ce qui se passe sur la planète. Ainsi, si ceux d’entre vous qui ont une certaine conscience commencent également à abandonner, à faire partie de cet autre grand bloc, que se passera-t-il dans quelque temps ? Il ne restera que des minorités qui parviendront, effectivement à évoluer. Parce qu’une chose est certaine, mes frères et sœurs, quelle que soit la date, quel que soit le jour, Gaïa s’élèvera ! Il n’y a pas de retour en arrière possible, c’est un processus qui bat son plein, qui avance vite. Le moment viendra où Gaïa s’élèvera et seuls ceux qui sont prêts feront ce voyage avec elle, ceux qui ne le sont pas ne le feront pas. Il n’y a pas moyen de contourner cela, il n’y a pas de corruption, il n’y a pas de supplication, il n’y a pas de pleurs, il n’y a rien. Parce que ce qui vous portera sera votre vibration, rien d’autre. Si vous vibrez haut, vous irez. Sinon, vous n’irez pas. C’est aussi simple que ça.

Alors, pour ceux qui sont déjà conscients, ne doutez pas de ce que nous faisons. Ne doutez pas de ce qui se passe autour de cette planète. Regardez la planète. Regardez votre ciel. Ce que vous voyez, et que vous verrez de plus en plus, nous ne l’inventons pas ! C’est visible aux yeux de beaucoup, des êtres galactiques tournent autour de votre ciel.

La planète est-elle la même qu’elle a toujours été ? Bien sûr que non. Tout le processus d’évolution de Gaïa est à l’origine des changements qui se produisent dans toutes les parties de la planète. Mais, tout est au point mort, n’est-ce pas ? Nous ne faisons rien ! J’aimerais donc vous laisser avec une question, non pas dans votre esprit, mais dans votre cœur : qu’attendez-vous vraiment ? En quoi croyez-vous vraiment ? Et je vais vous poser d’autres questions : combien de temps êtes-vous prêts à attendre, en gardant le même rythme, la même croyance et la même confiance, jusqu’à quand ?

Alors, encore une fois, je le répète : chaque jour, vous avez la possibilité de faire un pas en avant, de gravir un échelon de cette pyramide. Est-ce que cela n’est pas important ? Parce que cela vous donne plus de temps pour vous préparer, pour apprendre de plus en plus, pour avoir de plus en plus de connaissances.  Vous préférez débiter, débiter, débiter et douter. Douter de ce que nous disons, douter de ce que nous faisons.

Mais, comme nous le disons toujours : chacun choisit son propre chemin. Je ne vais pas rester là à vous demander : “Aidez-nous, s’il vous plaît ! ” Gardez vos vibrations élevées, parce que sinon nous n’arriverons à rien !” Non, je ne vais pas vous demander cela. Parce que nous jouerons notre rôle de toute façon. Vous augmentez les vibrations négatives, nous augmentons les vibrations positives et nous continuons, rien ne change pour nous.

Maintenant, si vous choisissez d’abandonner le navire, si vous choisissez de ne plus vouloir suivre le chemin, ce n’est pas nous qui souffrirons, ce n’est pas nous qui n’irons pas dans la Cinquième Dimension, ce sera et ce seront vos choix ! Nous continuerons pas a pas comme nous le faisons et nous irons jusqu’au bout. Et, si à la fin Gaïa ascensionne et n’a pas un habitant qui vibre haut, qu’il en soit ainsi ! Gaïa s’élèvera seule et sera peuplée d’êtres de dimensions supérieures, jusqu’à ce que vous vous réincarniez ici, ou non, comme vous le souhaitez. Rien ne changera pour nous.

Je tiens donc à mettre en garde chacun d’entre vous : qu’est-ce que ce choix que vous faites de vous plaindre de la fatigue, de vous plaindre que vous n’en pouvez plus, que rien ne se passe, que rien ne change et d’abandonner tout simplement le cheminement ? Mais, si c’est votre choix, tout va bien. C’est dommage. Pas pour nous, d’ailleurs, mais pour vous.  Pour vous, parce que vous perdrez la chance d’être cet être qui, un jour, ascensionnera sur une planète, dans un corps physique et pourra raconter cette histoire à tout l’Univers, pour que les autres orbes croient que c’est possible !

Alors, mes frères, le cheminement continue aussi bien pour nous que pour vous. Nous changeons de ligne temporelle presque tous les jours, afin d’accélérer tout le processus, afin d’apporter la sécurité nécessaire pour agir définitivement. Mais, nous ne sommes pas irresponsables. Nous savons exactement ce qu’il faut faire. Et, nous aimerions tous avoir votre compagnie dans ce combat, dans ce groupe qui vibre haut, dans ce groupe qui veut vraiment aller de l’avant avec Gaïa.

Je souhaite vivement que chacun d’entre vous analyse, réfléchisse, mais du fond du cœur, qu’attendez-vous vraiment de demain ? Quelle est votre attitude en ce moment ? Êtes-vous confiant, indépendamment du temps, êtes-vous confiant et allez-vous de l’avant ? Ou êtes-vous déjà fatigué, presque en train de tout abandonner ? Ou bien en avez-vous assez et avez-vous tout abandonné ? Où en êtes-vous en ce moment ?

Je voudrais que vous vous souveniez toujours de ce que nous disons. Nous savons que nous avons encore beaucoup à faire, mais rien ne nous empêche de le faire rapidement. Alors, serez-vous prêt ? Ou bien, vous comptez et remerciez chaque jour où nous ne pouvons rien faire, parce qu’il y a un autre jour où vous ne devez rien faire non plus ? Et, lorsque vous vous rendrez compte que vous devez atteindre le seuil nécessaire, je vous assure, mes frères, qu’il sera trop tard ! Ne payez pas pour voir, ce n’est pas un jeu ! Et, nous ne bluffons pas.

Chacun doit s’occuper de son propre cheminement. Avec intensité et volonté, indépendamment de ce qui se passe autour de soi ou devant sa porte. Parce que le cheminement est nécessaire, l’évolution est nécessaire, alors, marchons vers elle !  Avec une grande foi, sans se soucier de ce qui se passe à l’extérieur. Regarder simplement vers soi, vers sa propre préparation. C’est ce que j’attends de chacun d’entre vous.

Regardez vos pieds, vos propres pieds, afin de voir exactement le chemin que vous suivez. Et, veillez toujours à choisir le chemin qui vous mènera effectivement à l’évolution. Se leurrer ou remettre à plus tard n’est pas le meilleur choix. Il faut être conscient de ce qui se passe et être prêt. Ou plutôt, toujours être prêt, car tout peut changer du jour au lendemain.

Nous ne vous dirons jamais comment ni quand nous allons faire quoi que ce soit, tant les chemins peuvent être nombreux et tout peut arriver demain. Alors, êtes-vous prêt ? Ou êtes-vous au moins à un niveau acceptable pour l’ensemble du processus ? Posez-vous la question. Cherchez la réponse. Mais, cherchez-la avec conscience, cherchez-la avec vérité, ne laissez pas l’ego parler parce qu’il vous dira que vous êtes prêt.

Malheureusement, ce que j’ai vu le plus souvent, c’est que beaucoup se disent : “Non, je suis prêt ! Je suis prêt ! Mon cheminement est prêt ! Je n’ai besoin de rien d’autre !” Or, je me retourne et je vois derrière moi un chemin extrêmement sombre, ce qui veut dire que les ombres sont toujours là, qu’elles travaillent tout le temps.

C’est dommage ! C’est dommage, parce que je voudrais que mes guerriers d’aujourd’hui, cette armée que je rassemble toujours, soient tous prêts, mais malheureusement, ils ne le sont pas. Parce que la plupart d’entre eux n’ont pas fait grand-chose de ce qu’il y avait à faire et aujourd’hui, ils pensent encore qu’ils peuvent remettre ça à demain, “Oh, je commencerai demain ! Oh, je commencerai la semaine prochaine ! L’année prochaine, je commencerai !” Malheureusement, les pas sont faits en arrière et non en avant.

Alors, que chacun d’entre vous regarde avec conscience le chemin qu’il emprunte. Regardez avec conscience où vous allez. Et, n’oubliez jamais : c’est votre cheminement qui est en jeu. Indépendamment de ce qui se passe autour de vous ou en dehors de chez vous, parce que les choix restent les vôtres. Pensez-y. Pensez-y longuement. Il est peut-être encore temps pour beaucoup d’entre vous de reprendre la route, cependant ne comptez pas trop sur le temps, car à tout moment, vous pourriez avoir bien des surprises. Sans aucun doute.

Source:https://anjoseluz.net/fr/larchange-michael-en-direct-20-03-24/

Traduit et partagé par les Nouvelles Chroniques d'Arcturius

 


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Les Nouvelles Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre