Par Lea Dostonne

Ce monde merveilleux est déjà là, en toi, dans ton être infini, caché derrière cette porte intérieure, dans l’espace de ton cœur, au centre de tout ce que tu es, là où personne, à part toi, peux y aller. Cette porte t’appartient, mais elle t’est encore fermée et c’est à toi, d’apprendre comment l’ouvrir afin de pouvoir y rentrer.

Quand tu seras comment y rentrer, tu trouveras, l’onde féconde de toute ton infinité et à travers la sensation de cette onde en toi, tu t’ouvriras alors à l’expérience de vie. Cette vie en toi, attend que tu la fasses éclore et une fois ouverte, cette vie t’alimentera de l’essentiel.

Je te partage ma manière de faire, mais tu pourras ensuite trouver la tienne. Ce qui est important, c’est de pouvoir faire l’expérience. Tout est et tout sera toujours à travers ta propre expérience ! C’est la base pour éclore à ce que tu es réellement, car sans expérience, tu te coupes de toute ton infinité et donc de toutes tes possibilités.

Tu sais l’importance de t’ouvrir à ce que tu ressens. Tout ce que tu ressens aiguise en toi, ton sens essentiel, et donc ta voie à toute ton infinité. Cette voie, ce sens est en toi, au cœur de tout ce que tu es et donc au centre sans cesse de ce que tu expérimentes.

Ce centre est important à ressentir en toi, car tout part de là ! Ce centre est la porte d’entrée de toute ton infinité dans ce monde finit. C’est en ce point dans lequel tout prend vie pour toi, et tout ce qu’il contient est l’essence même de tout ce que tu es.

Comprend cela, si tu ressens en toi ton corps, tu es présent à ton expérience et donc conscient de tout ce qui se passe en toi. Tant que tu ne t’es pas libéré du mental, tout cela, tu ne peux pas l’expérimenter, car tu es absent à ce qui se passe en toi puisque tu es présent et pris dans le flux du champ mental.

Donc l’expérience ici, perçue par le mental, sera totalement différente de la perception de ton être réel. Ceci est un premier point pour bien différencier ce qui va suivre, parce que les deux points de vue sont antinomiques. Ils s’excluent l’un de l’autre, même si toutefois l’un peut englober l’autre puisqu’il le dépasse de toutes parts.

Le vide de toute pensée est une expérience ! C’est même la porte d’entrée à l’expérience de vie parce que s‘il n’y a plus de pensées, c’est que le champ mental est dépassé et alors on s’ouvre à d’autres champs d’expériences.

Ces autres champs s’expérimentent à travers tout ce que l’on ressent en soi. Il y a d’abord l’expérience du corps physique, à travers la sensation de ce qui s’y passe. Ceci est très simple à faire, et pourtant, tant que l’on est enchainé au mental, c’est le plus compliqué du monde. C’est pourquoi l’expérience du corps physique est totalement primordiale, voire vitaletant que l’on est pris dans les filets du champ mental.

Une fois que l’on sent son corps, on peut sentir au fur et à mesure tous les autres corps, qui sont reliés à leurs champs réciproques. Le champ énergétique est la voie de passage pour accéder au champ informationnel de son être réel. L’idée, ici, est de faire l’expérience de ton champ énergétique pour recevoir l’information de ta réalité authentique.

Imagine que nous sommes constitués de différentes couches pour faire l’expérience humaine. Nous avons un corps physique, nous avons aussi un corps mental et ces deux corps, tu les connais puisqu’ils agissent sans cesse dans ton expérience humaine. Il y a un corps que tu peux toucher et voir, tandis que l’autre, tu ne peux ni le toucher, ni le voir, mais tu sais qu’il existe puisque tu entends en toi, à travers toutes pensées, ce chant mental.

Tout comme ce corps que tu ne perçois pas, ils existent d’autres corps en toi. Toutes les traditions les nomment à leur manière, mais ici, je te partage, juste l’idée de ce qu’ils représentent afin que tu puisses faire, par toi-même, leurs propres redécouverte. Pour les redécouvrir, tu as besoin d’en faire l’expérience afin de les intégrer dans ton champ de perception pour ensuite les articuler dans ta carte d’interprétation de ta réalité.

Plus tu feras l’expérience de ces autres corps et donc de ces autres champs de réalité et plus, tu agrandiras ta carte de représentation de ton monde. Ici, tu accèderas alors, à de nouveaux potentiels qui ont toujours été en toi, mais comme tu n’en faisais pas l’expérience, tu ne pouvais tout simplement les voir et donc les redécouvrir. Et c’est ici, toutes les idées qui me poussent à te transmettre tout ce que j’expérimente pour que tu puisses t’y ouvrir aussi, toi-même.

Voici posé toute la base conceptuelle, pour que tu puisses maintenant passer à la base expérientielle. Une fois que tu es focalisé sur les sensations de ton corps, tu accueilles chaque sensation comme on accueille une route qui se déroule devant soi et qui nous amène, peu à peu, vers un autre champ. Cet autre royaume est le champ énergétique, et ainsi peu à peu, tu t’ouvres à des sensations qui proviennent de ton champ énergétique.

Là, dans ce flot énergétique, tu te sens être tout, tu sens tout ton corps énergétique. Dans ce chant sublime de sensation, cherche à sentir d’où tout part, il y a un point au centre de ton corps d’où tout vient afin d’exprimer tous tes autres corps. C’est ici le centre source de ta réalité, et simplement de vouloir t’y focaliser te mettra à son diapason.

Une fois branché à la source de tout ce que tu expérimentes en ta réalité, ouvre-toi à cette sensation. Ressens tout ce que cela produit en toi. Une fois ouvert à cette sensation bien particulière, laisse-là te remplir totalement et baigne s’y complètement.

Ensuite, seulement, ressens tout ce que cela te procure et découvre toi…

Source : oeuvre-spirale.com


ATTENTION: Votre discernement est requis par rapport à ces textes.
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

- POSER UN GESTE D'AMOUR -
Une contribution volontaire
aide véritablement à maintenir ce site ouvert
et ainsi vous devenez un Gardien Passeurs en action.
CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER
Merci

Texte partagé par les Les Nouvelles Chroniques d'Arcturius - Au service de la Nouvelle Terre